Kalista retrouve le sourire grâce à son vœu

Jusqu'à l'âge de deux ans et demi, Kalista, surnommée Kali, était une enfant souriante et très enjouée.  Elle riait beaucoup et avait la parole facile, et communiquait aux autres toutes ses émotions. « Quand elle était heureuse ou contrariée, il fallait que tout son entourage le sache », raconte la maman de Kali.

Un jour, les parents de Kali ont emmené leur fillette de deux ans à l'hôpital et les résultats des analyses de sang ont révélé qu'elle était atteinte de leucémie. Ils n'avaient aucune idée avant ce moment que leur vie serait complètement bouleversée : « Nous pensions qu'elle avait la grippe. Mais après les analyses de sang, elle a été transportée d'urgence en oncologie », explique la maman de Kali. « On ne se doutait absolument pas que son état était si grave. » En une heure à peine, Kali s'est retrouvée aux soins intensifs. Des infirmières se sont relayées à son chevet durant 48 heures, pendant qu'on lui administrait 27 transfusions sanguines, l'une après l'autre, seulement pour la maintenir en vie.

Tout l'éclat et l'enthousiasme de la petite Kali ont disparu. Elle est devenue une fillette silencieuse, docile et introvertie. « La personnalité de Kali a complètement changé, c'était très étrange », se rappelle sa mère. Les parents de Kali étaient pris dans un tourbillon, sans bien comprendre la situation. Ils n'en ont saisi toute la gravité que lorsqu'une infirmière leur a parlé de Make-A-Wish®/Fais-Un-VœuMD. « Au début, j'étais sous le choc. On est vraiment confronté à la réalité quand notre enfant se voit offrir un vœu », affirme la maman de Kali. « Mais Kali en avait grand besoin, il fallait qu'on lui redonne espoir. »  

Kali a demandé d'aller voir une orque, ou plutôt un « dauphin noir et blanc » comme elle l'appelait.

« On ne savait pas du tout d'où lui venait cette idée. Mais Kali était consciente que son état était critique, et elle a affirmé catégoriquement que c'était le vœu qu'elle voulait. »

Kali s'est donc rendue à Orlando, en Floride, avec sa famille. C'est là que son vœu s'est réalisé et qu'elle a pu caresser un « dauphin noir et blanc » à SeaWorld. La famille a passé une semaine formidable qui lui a permis d'oublier les soucis, les traitements et la douleur. « C'était une expérience magique », se souvient la maman de Kali. « Les vœux ont vraiment un pouvoir de guérison magique. »

Treize ans plus tard, Kali termine maintenant sa 12e année. Elle est une musicienne passionnée et compte bien faire carrière dans l'industrie de la musique. « C'est une jeune fille très heureuse et sereine », nous a confié sa mère. « Merci pour tout. »

Joignez-vous à la conversation

Cette histoire me fait sentir...

OPTIMISTE
4
PENSIF
3
INSPIRÉ
6